Etre dans le flow : L’état de grâce absolu

Etat de flow

Etre dans le flow : L’état de grâce absolu

Etat de flow – Le flow, appelé aussi “la zone”, est un état quasi extatique recherché par tous les joueurs, quelque soit leur discipline. L’avoir vécu une fois, c’est vouloir le revivre à nouveau. Cet état de grâce procure un tel sentiment de toute puissance et de fluidité qu’il devient un état de référence recherché pour tous les joueurs qui l’ont vécu. Mais attention, chercher à reproduire le flow est impossible, car le vouloir c’est déjà le perdre. Effectivement, le flow ne s’obtient pas sur commande. Il s’invite comme par magie et disparait discrètement sans laisser de mode d’emploi. Toutefois, il est possible d’axer sa préparation afin de favoriser son apparition.

Il n’y a pas d’actions plus optimales que celles effectuées dans le flow.

Etat de flow : Quelles sensations ?

Accomplir un geste très difficile avec facilité et se sentir des ailes. Ainsi que bénéficier d’une super intelligence qui transmet au corps et à l’esprit la technique et la tactique idéale. Avoir un sentiment de toute puissance et d’invincibilité. Jouer dans l’équilibre parfait entre la tension et le relâchement. Ressentir une pure présence à soi-même. L’état de flow laisse un souvenir formidable. L’avoir vécu, c’est vouloir le revivre absolument.

Etre là sans être là, telle est la promesse du flow. Comme le témoigne Pelé dans cet article du nouvel Obs:  “J’ai ressenti un étrange calme, une sorte d’euphorie”

L’article souligne également : “Paradoxe : si ‘la zone’ est un état de contrôle, elle est aussi vécue comme un état second“.

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-sport/20120323.RUE8704/la-zone-le-mysterieux-etat-second-dont-revent-les-sportifs.html

Ingrédients essentiels à l’état de flow

Bien qu’il soit impossible de le provoquer intentionnellement , il y a des ingrédients essentiels pour favoriser son apparition. Le flow est un état naturel qui a besoin de la présence des  conditions suivantes :

  • L’enjeu : Le flow se manifeste principalement dans les situations de défi. En effet, il faut une dose  suffisante d’excitation pour que l’envie de relever le défi soit motivante pour le corps et le système cognitif.
  • La confiance : Pour que l’envie de relever le défi soit activé positivement, il faut croire en ses capacités de pouvoir le faire. La confiance en soi est en partie liée aux capacités. Si l’enjeu est trop grand et hors d’atteinte, le flow ne pourra pas se manifester.
  • La concentration : Le flow ne se manifestera pas si vous êtes dans un état d’esprit dispersé. Il lui faut une attention accrue dans l’action. Rien d’autre à faire que de faire ce qui est à faire là, maintenant. L’
  • Le moment présent : Quand l’attention est focus sur l’action, il en résulte une immersion totale dans l’instant. Le passé n’existe plus, le futur n’existe pas. Pas de diversion mentale sur ce qui s’est passé ni sur ce qui va se passer. L’esprit est libre, il peut se focaliser à 100% sur l’action seconde après seconde.

Eckhart Tolle,  conférencier spécialiste dans ce domaine a écrit un livre sur “les pouvoirs du moment présent”. A la seule lecture de ce bouquin, on comprend tous les trésors qui se cachent derrière l’aptitude à rester focus à chaque instant.

Eckhart Tolle, écrivain et conférencier spécialiste du moment présent.

Relâchement et alignement

  • Le relâchement : Fournir un maximum d’intensité avec un maximum de lâcher prise. Le corps a en lui toutes les ressources pour être en état de tension ET en état de relâchement. L’équilibre entre la force et le relâchement est primordial pour favoriser le flow. Un corps trop tendu génère des crispations inutiles à l’action et un corps trop relâché ne fournira pas le dynamisme requis pour relever le défi annoncé.
  • L’alignement corps/esprit : Le corps et l’esprit ne font plus qu’un. Ils sont à l’unisson. Ils sont parfaitement alignés et sont en communion absolue. Cette communion s’étend à l’instrument utilisé.

Par exemple, les pilotes automobiles témoignent qu’ils ne font plus qu’un avec la voiture. Les joueurs de tennis ressentent leur raquette comme une extension de leur bras. Les skieurs ont la sensation de glisser par eux mêmes comme si leurs skis faisaient partie d’eux …

Quand faire et être ne font plus qu’un, l’état de pure conscience se manifeste.

Le joueur ne pense plus à sa technique, il EST sa technique, ainsi, le corps est en mode automatique, l’esprit vit un état de pure conscience. L’action est juste parfaite. Le flow est là. L’environnement est également aligné au corps et à l’esprit, c’est comme si l’athlète devenait un grand tout et ne faisait plus qu’un avec tout ce qui l’entoure.

Le plaisir du jeu dans l’action

  • Le plaisir est le moteur de tous les ingrédients énumérés ci-dessus.

C’est pourquoi rien ne pourrait se manifester sans le plaisir.

En premier lieu, pour relever un défi, il faut qu’il y ait plaisir à se lancer. Pour avoir confiance en ses capacités, il faut qu’il y ait plaisir à les exploiter. Afin de rester concentré, il faut qu’il y ait plaisir à effectuer l’action. Pour jouer relâché, il faut qu’il y ait plaisir à jouer etc … C’est pourquoi on axera la préparation mentale sur la mise en place de tous ces ingrédients essentiels à l’état de flow.

Etat de flow. Surfer sur la vague.

Connaissez quelqu’un qui est entré dans le flow et à vécu un état de grâce en faisant quelque chose qui ne lui procurait aucun plaisir ?

Tous ces ingrédients sont essentiels à l’apparition de l’état de grâce.

Quand on est dans le flow, le temps devient intemporel. Et pendant ce temps, le joueur fait parfaitement ce qu’il a à faire, totalement conscient que c’est lui le fait, avec le sentiment de ne rien faire.

De quoi rêver non ? …

En résumé, pour se donner plus de chance d’atteindre l’état de flow, il faudra un accompagnement spécifique de préparation mentale.


Recherches similaires pour cet article : état de flow

  • état de concentration maximale
  • état de grâce
  • Jouer dans la zone
  • action optimale
  • confiance dans le sport
  • atteindre le flow
  • comprendre le flow
  • optimiser son jeu
  • relâchement dans l’effort
  • optimisation potentiel
  • état de flow

Ecrire un commentaire

Comment gérer son trac devant un public

Que vous soyez musicien, comédien, étudiant, chef d'entreprise ou que vous ayez à prendre la parole lors d'une réunion, …

L’athlète et la confiance en soi

Se sentir confiant est l'élément indispensable pour gagner des matchs et des compétitions. Se sentir confiant c'est avant …

Etat de flow

Etre dans le flow : L’état de grâce absolu

Le flow, appelé aussi "la zone", est un état quasi extatique recherché par tous les joueurs, quelque soit leur discipline. …